Histoire du premier rail français

Réalisateur(s) Margaux Pélisson
Diffuseur(s) TL7
Partenaire(s) CNC, Nomade Productions
Genre Documentaire
Thème(s) ART ET CULTURE
Durée 52 min
Année 2024
Statut Développement

Entre 1835 et 1860, la Loire scelle son destin historique.
Le département de la Loire est enclavé et les routes commerciales sont peu nombreuses. Pendant des siècles, Saint-Étienne ne fut qu'un gros bourg et ne prit de l'importance qu'au XVIIe siècle. L'inestimable exploitation de la houille fait exploser le nombre d'habitant et de travailleurs. L'arrivée industrielle et commerciale qui s'y rattache est de bon augure. A partir de 1720, le charbon était couramment utilisé par les habitants et en 1786, la production totale du bassin houiller s'élevait à 177 000 tonnes. Les houilles de Saint-Étienne étaient dirigéesvers la Loire où elles embarquaient à Saint-Just.
Ainsi la route de Roanne à Saint-Étienne fut créée.
C'est ainsi que la Loire devient alors le berceau du rail français. C'est en effet en 1823 que
ce département montagneux, enclavé des grands axes commerciaux, construit les trois premiers chemins de fer .
La première ligne du Pont de l'Ane à la Loire était exclusivement utilisée pour transférer le charbon des puits d'extraction jusqu'à la Loire .
Pour la première fois, le commerce houiller de Saint-Étienne atteint Paris et sa région.
La ligne Andrézieux-Roanne permet à partir de 1834 de s'affranchir des caprices du fleuve.
Enfin, Saint-Étienne - Lyon, réalisée par les frères Seguin, créée de nouvelles perspectives de commerce vers le sud.
C'est sur cette ligne que sera inauguré la nouvelle invention de Marc Seguin : la Locomotive !